Pourquoi et comment anticiper l’obligation de dématérialisation des marchés publics ?


Au 1er Octobre 2018, la dématérialisation des achats publics deviendra obligatoire, conformément aux directives européennes 2004/18/CE et 20014/17/CE. Il ne reste donc plus que quelques mois pour se former à la dématérialisation des marchés publics, bien que de nombreuses entreprises, et surtout des PME, peinent à suivre le pas. Alors, pourquoi et comment anticiper la dématérialisation ? Réponses sur B2B Guide.

Pourquoi anticiper l’obligation de dématérialisation des marchés publics ?

Le gouvernement a adopté un vaste plan de transformation numérique de la commande publique en décembre 2017. Les opportunités de cette dématérialisation sont multiples pour les entreprises, car cela permettrait de :

  • Simplifier l’achat ;
  • Améliorer la performance d’achat ;
  • Renforcer l’efficience des marchés publics ;
  • Renforcer la transparence des marchés publics.

En anticipant l’obligation de dématérialisation, une entreprise pourra donc bénéficier de ces avantages avant ses concurrentes. De même, lorsqu’Octobre 2018 sera arrivé, l’entreprise pourra être plus réactive que les autres, alors même que l’obligation sera en vigueur et que les entreprises concurrentes perdront du temps à se mettre aux normes.

En effet, lors de la production du mémoire technique pour les marchés publics, une nouvelle présentation est en vigueur sur le format numérique. En plus du règlement de la consultation, du CCAP ou encore du CCTP, il faudra en effet rajouter des annexes comme des vidéos, ce qui permettra d’améliorer la note du livrable auprès des marchés publics.

Anticiper la dématérialisation est également le signe d’une société ouverte sur le numérique, novatrice, précurseur et attachée aux normes, ce qui est largement bénéfique pour son image de marque. La digitalisation prenant de plus en plus ses marques dans tous les secteurs d’activités, il s’agit là d’un élément différenciant à l’avantage de l’entreprise formée à la dématérialisation.

n effet, en plus de réaliser le mémoire technique dans les règles de l’art (avec le règlement de la consultation, le CCAP, le CCTP, etc.), il sera possible de profiter de la simplicité du format numérique pour lui rajouter des annexes, améliorant la performance de la réponse mais aussi et surtout la note du livrable. Ainsi, annexer des vidéos au mémoire technique deviendra bientôt un indispensable.

Comment anticiper l’obligation de dématérialisation des marchés publics ?

Pour anticiper l’obligation de dématérialisation des marchés publics, et ainsi devancer de nombreux concurrents sur les réponses aux appels d’offres, il est important de maîtriser de nouvelles compétences. L’on peut citer la dématérialisation des procédures de passation et l’open data sur les données essentielles des contrats, mais aussi les bonnes manières de répondre aux marchés publics à l’aide d’un outil numérique.

Pour acquérir ces compétences, passer par une formation à la réponse électronique pour les marchés publics est un excellent levier d’apprentissage. Avec l’aide d’un tuteur, tous les collaborateurs de votre entreprise sauront parfaitement utiliser les process de dématérialisation en vigueur et ce, bien avant la date butoir d’Octobre 2018.

Vous pouvez également faire le choix de la formation en interne, mais cela est moins qualitatif et vous prendra plus de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *