Bien-être en entreprise : on fait quoi pour ses salariés ?


Le bien-être en entreprise est devenu depuis une dizaine d’année une problématique majeure

dans les sociétés. Burn-out, turn-over, démotivation, stress, autant d’effets résultants le plus souvent d’un manque de bien-être au travail.
Mais de quoi s’agit-il spécifiquement ?
Et comment l’améliorer simplement ? B2B-guide fait le point.

bien-etre-bureau

 Le bien-être au travail : de quoi parle-t-on ?

Comme la notion de « bonheur » au travail (très présente dans les problématiques managériales actuelles) le bien-être est en réalité une notion très subjective, qui dépend de chaque individu.

L’on aurait tendance à penser que c’est d’abord le salaire qui va jouer sur le bien-être au travail : des études ont montrer qu’il n’en était rien !En effet, c’est avant tout le respect de son travail, la reconnaissance par un tiers, la solidarité, le sens donné aux relations humaines et la mise à disposition de services améliorant la vie quotidienne qui sont les plus plébiscités par les salariés.

 

Pourquoi améliorer le bien-être au travail ?

L’INRS (l’institut national de recherche et de sécurité)

a résumé les 5 raisons principales qui poussent (ou devraient pousser) les chefs d’entreprise à s’intéresser au bien-être de leurs employés :

  • il permet de maintenir la motivation
  • il répond à des obligations qui sont aujourd’hui légales ou réglementaires
  • il permet d’éviter le turn-over
  • il lutte contre l’absentéisme
  • enfin, la recherche du bien-être au travail permet de prévenir les accidents (psychologiques ou non) et les maladies de vos collaborateurs

A la clef ? Des salariés épanouis, plus prompt à fournir leur maximum et à s’investir dans leur entreprise. Une nécessité en temps de difficultés financières.

Concrètement, comment améliorer le bien-être de ses salariés ?

Une bonne communication entre les services mais aussi à l’intérieur de chaque service

est l’un des meilleurs garants du bien-être de vos salariés. Le management est donc primordial : c’est le manager opérationnel qui sera capable de déceler, avant tout le monde, et bien avant la direction des ressources humaines, si un salarié se sent démotivé ou en situation de mal-être.

En outre, des animations en entreprise impliquant l’ensemble des salariés peut permettre de décloisonner les services et ainsi permettre de recréer du contact et donc de se sentir respecté par ses tiers.

Enfin, pour anticiper concrètement le mal-être, il est tout à fait possible de proposer des solutions et des services comme le télétravail, une salle de sport au cœur de la société ou encore des massages au bureau pour calmer les tensions et éloigner le stress.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *