En France, pour qu’un produit soit commercialisé, il doit obéir à des normes de qualité et d sécurité strictes… cela est d’autant plus le cas lorsque l’on parle d’équipement médical. Quelles sont les normes en vigueur pour ce secteur? On fait le point.

loi-medicale

Source illustration : Getty Images

En terme de normes techniques, comme pour la majorité des produits vendus dans le commerce, l’équipement de type médical doit obéir aux critères fixés par l’AFNOR (pour Agence Française de NOrmalisation). L’organisme délivre la norme “NF”.

Ils doivent aussi être conformes aux exigences européenne : ils portent donc la mention “CE”.

Quels sont les articles de mobilier médical que l’on considère comme faisant partie d’un “dispositif médical”?

Tous les accessoires utilisés à des fins médicales sur l’être humain sont considérés comme faisant partie d’un dispositif médical. Ainsi, si vous voulez faire l’achat d’un défibrillateur ou si vous vous demandez si le divan d’examen de votre médecin est soumis à des normes spécifiques, sachez que dans les deux cas, ces produits font l’objet d’examens poussés avant d’apparaître sur le marché français.

Résistance aux incendies ou aux bactéries, l’ergonomie et les matériaux d’un dispositif médical sont  donc étudiés pour procurer le meilleur confort possible aux patients, et un usage optimal de la part de tous les praticiens.