Depuis l’Age du fer, en passant par la révolution industrielle, jusqu’à nos jours, la sidérurgie est un pilier de notre croissance économique. Entre inventions révolutionnaires et évolutions des techniques de production, chaque changement de cette industrie a marqué au fer rouge l’Histoire des Hommes. Petit focus sur l’acier, qui est au cœur de l’industrie de la métallurgie.

Top 10 des pays produisant le plus d’acier dans le monde

Les chiffres suivant sont une cartographie des 10 plus gros producteurs d’acier à travers le monde sur les six derniers mois (entre mars 2019 et septembre 2019).

  1. Chine : 514 456 tonnes
  2. Inde : 56 685 tonnes
  3. Japon : 51 703 tonnes
  4. Etats Unis : 44 756 tonnes
  5. Corée du Sud : 36 587 tonnes
  6. Russie : 36 272 tonnes
  7. Allemagne : 20 426 tonnes
  8. Turquie : 17 350 tonnes
  9. Brésil : 16 461 tonnes
  10. Iran : 13 200 tonnes

Source : https://www.worldsteel.org/

La Chine est largement en tête de la production mondiale d’acier. Dès 2014, elle avait doublé sa production en passant de 25% à 50% en 10 ans. Elle assoit chaque année un peu plus sa place de leader. En 2018, à elle seule elle représentait la moitié de la production mondiale.

Quant à la France, elle fluctue entre la 16 et la 17e position dans ce classement des pays producteurs d’acier, avec 7 553 tonnes produites au cours de ces 6 derniers mois.

Quels sont les différents types d’acier ? A quoi sert la production mondiale ?

L’acier est le résultat d’un alliage entre le fer et le carbone. D’autres composés chimiques peuvent être ajoutés en fonction du cahier des charges de l’industrie pour lequel il est conçu. Chaque acier produit a des propriétés qui diffèrent en fonction du type d’alliage. On trouve 3 familles d’acier différentes : les aciers non alliés, les aciers inoxydables et les aciers alliés non inoxydables.

Il faut savoir que chaque année dans le monde, on consomme autant d’acier que durant la première décennie suivant la Seconde Guerre mondiale. Le rôle de cet alliage est considérable dans notre modèle économique. Il intervient dans de nombreux secteurs comme la construction navale, la construction de ponts et de bâtiments, la serrurerie, l’automobile, la santé, la construction de machine ou bien encore le secteur alimentaire. Extrêmement solide et résistant à toutes les conditions, l’acier permet de réaliser une multitude de pièces en acier sur-mesure en fonction des besoins.

Acier et recyclage : est-ce incompatible ?

Absolument pas ! L’acier est même très facilement récupérable grâce à l’utilisation d’aimants permettant un tri magnétique des déchets. Au vu des enjeux environnementaux actuels, ce procédé rend ce matériau recyclable à l’infini. La part de production d’acier issue du recyclage représente d’ailleurs selon les années, 40 % de la production mondiale d’acier.

Devant faire face à une concurrence extrêmement brutale, comme on peut le voir avec la dominance de la Chine, l’acier reste encore au cœur d’une guerre commerciale acharnée entre les différents leaders du marché.