caveau

Après un décès, la question de l’inhumation survient rapidement. Faut-il utiliser un caveau, un ossuaire ou bien une cavurne ? L’ossuaire et le caveau sont parfois confondus car ils remplissent la même fonction principale. Notre article vous donne plus de précisions sur ces deux installations et leurs différences.

Définition et caractéristiques du caveau

Le caveau est un dispositif funéraire dont la mission est d’accueillir les restes du défunt dans un sous-sol aménagé. Il est souvent complété par un monument funéraire permettant d’identifier les personnes qui y reposent. En effet, le caveau peut se composer de plusieurs compartiments lui permettant d’accueillir plusieurs cercueils : en général, il s’agit des membres d’une même famille. Plusieurs agencements sont possibles en fonction du nombre de personnes et du souhait de la famille. Des urnes funéraires peuvent également prendre place dans le caveau aux côtés des cercueils.
Un caveau ne contenant que des urnes funéraires s’appelle une cavurne funéraire. Pour entretenir un caveau, la gestion privative s’applique. Ainsi, les familles doivent s’assurer du bon entretien de ce dernier.

Les fonctions de l’ossuaire

L’ossuaire est un équipement funéraire pouvant se caractériser comme un caveau ou une fosse. Il est destiné à recueillir des ossements de personnes disparues, des corps exhumés, des ossements non réclamés ou des sépultures reprises. Sa principale fonction est d’assurer le respect des morts, même lorsque les corps n’ont pas de place dans les autres équipements funéraires (caveaux, cavurnes…). L’ossuaire permet ainsi aux familles d’avoir un endroit où se recueillir et d’assurer le respect de leurs défunts même s’il ne sont pas identifiés. Les formes de l’ossuaire sont variées en fonction du besoin mais chaque commune en possède un. Il est d’ailleurs important de choisir attentivement son emplacement dans le cimetière, car ce dernier ne peut pas être déplacé. L’emplacement choisi est donc définitif. Les noms des défunts sont répertoriés dans un registre mais peuvent être aussi énumérés sur un monument à côté de l’ossuaire. L’entretien et les travaux relatifs à l’ossuaire sont à la charge des municipalités auxquelles ils appartiennent.

Quelle est la différence entre un ossuaire et un caveau ?

Le caveau et l’ossuaire se distinguent notamment par leurs statuts privés ou publics. En effet, le caveau est un équipement privé : il est réalisé à la demande des familles ou d’un propriétaire pour leur usage exclusif. C’est un équipement privé et précisément dédié à une personne ou à une famille pour rendre hommage à leurs défunts. L’ossuaire, en revanche, est un équipement public. Il est présent dans chaque cimetière et les décisions qui lui sont relatives sont prises par le maire de la ville ou de la commune en question. Ce monument permet de faire perdurer le souvenir de la personne décédée même en l’absence de tombe ou de caveau.

Pour conclure, le caveau et l’ossuaire, sont deux équipements similaires dans la forme mais ne répondant pas aux besoins des mêmes personnes. Comme dit précédemment, l’un est destiné au privé et l’autre au secteur public. L’usage de l’un ou de l’autre dépend ainsi de la personne décédée et de sa condition.

Découvrez plus de conseils sur notre blog !