La location d’un bureau est nécessaire lorsque l’on désire exercer son activité dans un environnement professionnel. Mais avant de se décider, il est important de se poser certaines questions.

Quel type de bail ?

devis

On distingue bail commercial, bail professionnel et bail de courte durée. Le bail commercial est d’une durée relativement longue (9 ans minimum). Il est adapté aux entreprises exerçant une activité artisanale ou commerciale. Le bail professionnel, d’une durée minimale de 6 ans, s’adresse quant à lui aux entreprises ayant une activité artisanale sans fonds de commerce, non commerciale ou aux professions libérales. Le bail de courte durée, enfin, a une durée maximale de 2 ans et ne peut pas être reconduit. En revanche, il offre la possibilité de signer un bail commercial à l’issue du contrat. Pour les professionnels qui recherchent une solution plus flexible, il est possible de louer un bureau au mois, à la journée, voire à l’heure. Il s’agit généralement d’espaces de travail partagés et de postes en coworking.

Où louer son bureau ?

centre-affaire

On peut louer un bureau dans un immeuble, un espace de coworking, un centre d’affaires ou une pépinière d’entreprises. Le choix dépend de l’activité de l’entreprise. Les start-up trouvent souvent leur bonheur dans les pépinières d’entreprises, dont les tarifs sont plus accessibles et les espaces très conviviaux. Les micro-entrepreneurs peuvent opter pour les plateformes de coworking. Pour les plus grosses structures en quête de notoriété, la meilleure solution reste la location de bureau dans un centre d’affaires.

Quelques points à vérifier avant de signer

signature-contrat

  • Il faut veiller à choisir un endroit où l’espace sera suffisant et où d’autres bureaux seront disponibles à proximité, au cas où les effectifs de l’entreprise augmenteraient.
  • Les installations techniques sont-elles adaptées à l’activité ? Par exemple, il faut prévoir une pièce bien ventilée et ayant une capacité électrique suffisante pour l’installation d’un serveur informatique.
  • Le bureau est-il adapté à l’accueil du public ? Des aménagements peuvent être nécessaires si ce n’est pas le cas.
  • Enfin, la sécurité du bâtiment est-elle suffisante ? Cette question est cruciale pour les entreprises qui utilisent ou entreposent du matériel précieux.