Transformation digitale : quels enjeux pour les professions comptables ?


comment le numérique a changé la profession comptable

La comptabilité est essentielle dans une entreprise. Les tâches quotidiennes d’un comptable sont liées à des obligations de tenue et de présentation de comptes conformes aux réglementations ; ainsi, le métier de comptable a toujours représenté une nécessité pour les entreprises. Et qu’en est-il à l’ère de la transformation digitale ?

L’automatisation absorbe-t-elle l’expertise métier des comptables ?

La révolution numérique a soufflé un vent de modernisation dans les processus comptables. L’automatisation des traitements comptables, la dématérialisation de la liasse fiscale et l’arrivée de logiciels de comptabilité de plus en plus performants, comme le logiciel sage 100c comptabilité, obligent les comptables à revoir le modèle de leur profession. Et c’est en s’appuyant sur l’informatisation du secteur qu’ils pourront embrasser le changement et repenser leur métier.

Le développement d’outils informatiques fait évoluer le métier de comptable de facto : la dématérialisation des documents et l’automatisation des tâches recentrent la profession de comptable sur du contrôle de budgets et de gestion. Peu à peu, le champ d’action des comptables s’étend même aux domaines de la stratégie, du management, du financement, de la Business Intelligence (BI), etc.

Avec la généralisation et l’automatisation des Echanges de Données Informatisées (EDI) pour le dépôt des pièces comptables, on aurait pu croire que la profession comptable serait affectée négativement. Ces évolutions auront au contraire dégagé du temps pour le contrôle de gestion, l’analyse et le conseil. Désormais, les entreprises vont rechercher chez les comptables des compétences à la fois en gestion globale d’entreprise et en expertise métier, et attendre d’eux une approche conseil étoffée.

L’internationalisation est-elle un danger ?

Quel est l'impact de le l'internationalisation sur les professions comptables

Le regroupement et l’internationalisation des entreprises donnent lieu à des environnements plus complexes et modifient en profondeur la manière de travailler pour les professions comptables. Si la pratique de l’anglais devient plus qu’indispensable, les actions de reporting sont alors plus fréquentes et le management à distance suppose une nouvelle organisation de travail.

Les entreprises expriment ainsi de nouveaux besoins en termes de compétences comme la gestion de projets transverses ou l’esprit d’analyse, que les jeunes diplômés ont déjà acquis. Il sera donc important dans les années à venir de suivre des formations régulièrement pour être à niveau et suivre le pas de la transformation digitale. Les intégrateurs de logiciels de gestion peuvent aider les PME dans ce sens, en les conseillant sur les outils les plus adaptés à un contexte international et en les formant régulièrement grâce à leur connaissance pointue des spécificités légales et fiscales des différents pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *