Gérer une société demande un parfait équilibre entre son activité et les tâches annexes qui viennent s’y greffer. Afin de gagner du temps sur le travail administratif ou logistique, la solution ERP offre des réponses concrètes pour parer à tous les aspects de la gestion de son entreprise.

En quoi consiste l’ERP ?

Parfois appelé PGI (progiciel de gestion intégré), l’ERP (Enterprise Ressource Planning) est un outil informatique de centralisation de l’activité professionnelle. Il mutualise les données entre chaque service via un réseau interne. Il est possible de choisir l’ERP comme logiciel de gestion commerciale. Cependant, l’intérêt même du système ERP est d’optimiser le fonctionnement et l’organisation de son entreprise en l’intégrant à chaque service. Il couvre aussi bien la gestion comptable et la production, que les stocks, ainsi que les achats et les ventes ou encore le contrôle de gestion. L’intégrer au cœur de son activité fluidifie les flux de gestion économique avec une plus grande efficacité.

Les atouts de l’ERP

Avant tout, l’ERP allège les tâches redondantes liées à la saisie ou à la répétition de certaines informations. Le gain de temps est évident, tout comme la communication entre les différents services est améliorée. En effet, l’homogénéité des données permet de fluidifier les échanges avec un suivi rapproché plus cohérent, notamment grâce à des mises à jour en temps réel et à une réactivité accrue. L’activité générale s’en trouve optimisée en écartant des interprétations erronées ou des fautes humaines rencontrées couramment. En cela, l’ERP offre des avantages structurels pour se focaliser sur la croissance de son entreprise en prenant en considération sa taille, ainsi que sa portée locale, nationale ou internationale.

Comment bien choisir son ERP ?

De nombreux spécialistes proposent une solution ERP. Cependant, il convient de la sélectionner selon sa profession. En effet, les besoins d’une médiathèque diffèrent de ceux d’une société de transports. De plus, le temps d’adaptation ou de formation n’entre pas forcément en ligne de compte budgétaire. Un choix modulaire par secteur permet de ne pas changer les habitudes de ses employés. Enfin, un professionnel doit être en mesure de proposer une tierce maintenance applicative, autrement dit, de prendre en charge la maintenance et la résolution de problèmes techniques liés à l’ERP installé. La réactivité des interventions sur place ou à distance évite ainsi de paralyser un ou plusieurs secteurs de son entreprise.