Qu’est-ce que la dermocosmétique ?


Le concept de la dermocosmétique ne détient, aujourd’hui, aucune véritable définition légale. Situés au carrefour du marketing, de la cosmétique et de la dermatologie, les produits dits « dermocosmétiques » sont présents dans toutes les pharmacies et parapharmacies.

Les dermocosmétiques, qui sont-ils ?

Puisqu’elle n’est pas clairement encadrée par la réglementation en vigueur, la dermocosmétique fait l’objet de mille et une définitions. Pour faire le plus simple possible, cette catégorie spécifique de produits, issue de la recherche cosmétique, est destinée essentiellement à être appliquée sur la peau, les cheveux et/ou le cuir chevelu. Ces soins sont donc appliqués localement sur une ou plusieurs zones présentant une affection cutanée nécessitant à la fois une action dermatologique et cosmétique. À ce titre, leur utilisation fait parfois l’objet de recommandations de la part de professionnels de santé tels que des médecins généralistes ou des dermatologues.

Les dermocosmétiques, à quoi servent-ils ?

Présentés comme étant à la pointe de l’innovation, ces produits sont généralement délivrés au terme d’un conseil pharmaceutique avisé même s’ils ne sont soumis à aucune obligation de prescription médicale préalable. Il faut dire que les produits dermocosmétiques se sont très largement développés ces dernières années. Les laboratoires pharmaceutiques, portés par ce succès, rivalisent de technicité pour élaborer des soins toujours plus innovants. De nombreuses pathologies cutanées disposent d’un large choix de produits. Psoriasis, eczéma, peau très sèche, cernes, angiomes, pellicules… Il y en a pour tous les besoins ! L’acné représente d’ailleurs l’un des troubles dermatologiques les mieux dotés en produits dermocosmétiques. On en trouve comme complément des traitements de l’acné inflammatoire, de l’acné juvénile ou pour venir à bout des points noirs et autres imperfections.

Les dermocosmétiques, qu’ont-ils en plus ?

Quels sont les atouts des produits dermocosmétiques ? La réponse se trouve principalement dans leurs processus de production. En effet, les laboratoires pharmaceutiques qui les conçoivent reproduisent les mêmes méthodes utilisées pour fabriquer leurs médicaments. Ainsi, les produits dermocosmétiques bénéficieraient d’une haute technologie à laquelle les produits « grand public » n’auraient pas accès. Un gage de sécurité et de qualité supplémentaire, en somme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *