Location de bureau : quel type de bail ?


location-bureau-paris

La location de bureaux à Paris ou dans une autre agglomération permet d’implanter son entreprise dans une zone géographique précise. Toutefois, il est important de se renseigner sur le type de bail que l’on signe avant de pouvoir se concentrer sur son activité professionnelle. Quels sont les différents types de baux ? En quoi se distinguent-ils ? B2B Guide fait le point.

Le bail professionnel : un excellent compromis entre le bail classique et le bail commercial

location-bureau-paris8

Également appelé bail mixte, le bail professionnel s’adresse généralement aux professions libérales. Dans son fonctionnement, il se rapproche d’un bail classique avec l’encadrement du prix des loyers. Cependant, la reconduction du bail n’est pas tacite.

Il est possible de le résilier avec un préavis de six mois pour le bailleur ou le locataire. Il est valable au minimum six ans.

Le bail de courte durée : idéal pour démarrer son activité et éviter de lourds engagements

Le bail de courte durée est valable deux années pour des activités professionnelles modestes. Cela peut concerner la location d’un local commercial sur Paris, comme ailleurs, mais aussi des bureaux.

Ce type de bail est pratique pour éviter les engagements sur le long terme. Il peut faire office de test et, dans le cadre d’un commun accord avec le propriétaire, peut être transformé en un bail commercial classique.

Le bail commercial : la solution la plus couramment employée pour les activités à but commercial

location-bureau-paris

Comme sa dénomination l’indique, le bail commercial concerne surtout les professions commerciales et les artisans. Il permet de louer un bureau ou un local commercial pour un minimum de neuf ans. La reconduction est automatique, ce qui offre au locataire une stabilité évidente pour sa location.

Avec un marché fluctuant tel que le présente l’immobilier d’entreprise à Paris, ce type de bail est le plus souvent employé pour des raisons pratiques et financières. En effet, l’indice de hausse des loyers est plafonné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *