L’agencement d’un magasin de prêt-à-porter : à quoi faut-il penser ?


Analyser son commerce permet de cerner les attentes du client et de hiérarchiser les articles au potentiel fort et ceux qui en ont moins. C’est comme cela que vous pourrez en amont, mieux penser l’agencement de votre magasin.

Distinguer les différentes zones de vente

Un bon agencement de boutique se divise en deux zones distinctes :
– une zone dite « chaude » où le regard du client est le plus à l’affût, où il y a un fort potentiel de vente ;
– une zone dite « froide », où le client s’attarde moins.

Il sera donc préférable d’installer un beau présentoir de vitrine avec des produits d’achat d’impulsion (foulards, bijoux fantaisie et autres accessoires de mode) dans la zone chaude et à l’inverse, les produits pour des achats prémédités dans la deuxième zone (puisque de toute façon le client rentrait pour eux). Vous pouvez placer les caisses à la fin de ce circuit par exemple. C’est généralement comme cela que l’agencement de l’espace d’une boutique doit être pensé.

La déco de vitrine d’un magasin : l’importance de la mise en scène

L’objectif d’une vitrine est d’inciter le client à rentrer dans votre boutique et à acheter vos produits. Il faut donc que la vitrine de votre magasin attise sa curiosité : en créant différentes ambiances autour de vos modèles phares, selon la saisonnalité et les dates du calendrier.

La déco de vitrine d’un magasin : l’importance de la mise en scène

La déco de vitrine d’un magasin : l’importance de la mise en scène

Pour mettre le bon produit, au bon endroit, au bon moment, il est essentiel de bien connaître ce que l’on vend. Comment procéder ? Tout simplement en analysant son chiffre d’affaires et en regardant les articles qui fonctionnent le mieux auprès du public. C’est la clé de la réussite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *