On pense à tort que sous la dénomination de chef d’entreprise se cache un unique statut immuable.
Il existe en effet plusieurs statuts des dirigeants déterminés par plusieurs paramètres liés au projet et à la situation de l’entreprise. (Capital social minimum, mode d’imposition, quel prévisionnel pour l’entreprise ?) Le choix du statut du dirigeant est une phase très importante et inévitable dans le cadre d’une création d’entreprise. On fait le point !

Business partner

Création d’un entreprise unipersonnelle : quels sont les différents statuts?

Si on veut se lancer seul dans l’aventure de la création d’entreprise, 6 choix s’offrent à vous :
•    L’entreprise individuelle classique
•    L’auto entreprise
•    La micro entreprise
•    L’entreprise individuelle à responsabilité limitée
•    L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée
•    La société anonyme par actions simplifiées unipersonnelle
Tous ces statuts bien pensés sont à choisir en fonction de la situation de chacun. Aucun n’est plus avantageux que l’autre, l’activité, les financements et les ambitions de l’entreprise déterminent le choix d’un statut plutôt qu’un autre.
C’est pourquoi pour y voir plus clair et être certain de faire le bon choix, il est pertinent de réaliser une formation de protection sociale ou de formation à un logiciel de gestion de patrimoine auprès d’un organisme certifié ayant pour mission d’accompagner les professionnels.
Futur chef d’entreprise, vous avez besoin  d‘être guidé au début, rendez-vous avec le spécialiste des logiciels d’accompagnements et formations sur : www.factorielles.com